top of page
Rechercher
  • PaRQ

Des retombées économiques de 91,5 M$ pour le PIB de la province

Dans une toute première analyse de leur impact économique, on apprend que les parcs régionaux ont des retombées de 91,5 M$ pour le PIB du Québec et que les dépenses touristiques générées par leur présence sont estimées à 601 millions $.


On apprend aussi dans ce rapport que la présence des parcs régionaux contribue à la réalisation de dépenses importantes au Québec, soit 127,8 millions $ en fonctionnement et en investissements.


Commandé par l’Association des parcs régionaux du Québec (PaRQ) et réalisé par l’équipe Tourisme, loisir et culture de la firme Raymond Chabot Grant Thornton, le portrait des parcs régionaux du Québec pour l’année 2022 comprend une analyse des retombées économiques générées par ces territoires. Le modèle intersectoriel du Québec (MISQ) a été utilisé pour simuler des dépenses dans l’économie du Québec afin d’en mesurer les effets.


Photo : Parc régional Montagne du Diable


Autres faits saillants de 2022 :

  • On estime à 6,8 millions le nombre de visites-personnes dans les parcs régionaux du réseau PaRQ (moyenne de 107 000 visites-personnes par parc).

  • La clientèle touristique compte pour la moitié des visiteurs des parcs régionaux : 44 % sont des touristes québécois et 5 % sont des touristes de l’extérieur du Québec. L’autre moitié de la clientèle est constituée de résidents locaux et régionaux.

  • Les revenus annuels générés par les membres du réseau PaRQ sont estimés à près de 67 millions $ (moyenne de 915 000 $ par parc). Les revenus d’exploitation sont la principale source de revenus.

  • La moitié (52 %) des parcs régionaux répondants ont bonifié leur offre dans les deux dernières années et la grande majorité (91 %) prévoient le faire dans les deux prochaines années. Nouveautés les plus courantes : service de location, hébergement touristique, activités autonomes, autoguidées et guidées. Les investissements prévus totalisent plus de 102 millions $, pour des projets d’une valeur moyenne de 3,2 millions $.

  • Plus de 60 % des parcs régionaux du réseau PaRQ ont investi dans le développement d’équipements et d’infrastructures en 2022, pour un montant total estimé à 61 millions $.

  • La pénurie de main-d’œuvre a touché plusieurs parcs régionaux : 40 % signalent des postes non comblés, en majorité des postes saisonniers à temps partiel, tandis que 30 % parlent de difficultés de recrutement pour certains postes.

  • En 2022, 35 % des parcs régionaux vivaient des enjeux en lien avec l’accès au territoire.

  • On compte 70 % de parcs régionaux engagés dans une démarche stratégique de développement durable, comparativement à 62 % pour l’année précédente. La presque totalité des parcs répondants ont adopté des mesures en ce sens.


Citations


« Les parcs régionaux du Québec contribuent activement à la vitalité de nos régions grâce à des retombées économiques substantielles qui dynamisent les collectivités, créent des emplois de qualité et augmentent l’attractivité des milieux de vie. Ils contribuent aussi à la santé de la population québécoise en facilitant l’accès à la nature, ce qui a un impact économique non négligeable. »


Stéphane Michaud, président de l’Association des parcs régionaux du Québec


« Les parcs régionaux continuent d’être des lieux de rassemblement prisés par les visiteurs et la population locale. Au-delà des impacts positifs sur le bien-être, cette analyse des retombées vient confirmer le rôle majeur que jouent ces territoires, tant pour le milieu local que pour l’économie régionale. »


Denis Brisebois, vice-président de pratique, équipe Tourisme, loisirs et culture chez Raymond Chabot Grant Thornton


130 vues0 commentaire

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page